Conseils pratiques pour acheter une maison aux îles Canaries

Acheter une propriété aux îles Canaries

Acheter une propriété aux îles Canaries

Acheter une propriété peut paraître simple, parfois même évident ; cependant, l'expérience enseigne que ce n'est pas toujours le cas, car les complexités qui se cachent derrière un tel projet peuvent être sous-estimées, conduisant l'acheteur à commettre des erreurs qui peuvent lui coûter cher.

Le pire ennemi de l'acheteur, surtout s'il est italien, est le faux sentiment de sécurité que procure le fait d'avoir déjà vécu une expérience similaire dans son propre pays, ou en tout cas de connaître certaines dynamiques du marché dans lequel on vit.

En effet, le premier élément à garder à l’esprit est précisément la différence entre les deux pays de référence (en l’occurrence l’Italie et l’Espagne). Une diversité qui ne concerne pas seulement les superficies et leurs prix, mais aussi les processus qui conduisent à l'achat du bien, ainsi que le rôle de certains chiffres qui peuvent souvent être mal compris.

Parmi ceux-ci, par exemple, la figure du notaire, qui présente des différences substantielles par rapport à son confrère italien. Sans vouloir entrer dans les détails, car ce n'est pas l'objet de l'article, il faut garder à l'esprit que le notaire espagnol concentre son attention sur les aspects les plus « formels » de la vente, comme par exemple la propriété des propriétés. , la capacité juridique des parties , l'exhaustivité de la documentation requise par la loi, etc.

Différences entre les notaires en Italie et aux îles Canaries

Contrairement au notaire italien, il n'entre donc pas dans le bien-fondé de la conformité urbanistique de la propriété, du point de vue physique (état réel), considérant comme valables les informations contenues dans la documentation qui lui a été présentée. Si ces informations ne correspondent pas à la réalité physique du bien, il appartiendra donc à l'acheteur de procéder à toutes vérifications à cet égard, de soulever la question et d'évaluer l'impact de ces écarts sur la réussite de la vente.

Au-delà de cela, il est important de garder à l'esprit que Les lois espagnoles ne sont pas les mêmes que les italiennes; en effet, dans certains cas, penser ainsi peut conduire à des erreurs sensationnel.

Un exemple surtout est l'achat de la classique "ruine de campagne" qui, alors qu'en Italie elle peut probablement être transformée en une splendide "ferme", en Espagne non seulement elle est très probablement dans des conditions illégales, mais est destinée à maintenir cet état. jusqu'à la fin de son cycle de vie (c'est-à-dire jusqu'à son effondrement).

Il faut donc être très prudent, car un grand nombre d'annonces immobilières relatives à des bastides (fincas rustiques) Je suis escrocs, car ils promettent des rénovations et des agrandissements qui ne seront en fait jamais accordés.

A ce stade, la question se pose spontanément : mais un notaire peut-il célébrer la vente d'un bien qui se trouve dans un état illégal ?

Comme mentionné ci-dessus, le notaire garantit que la propriété du bien est transférée avec sécurité juridique : le notaire n'a aucun intérêt dans ce que l'on veut faire du bien à l'avenir ; elle peut, tout au plus, signaler à l'acquéreur l'irrégularité urbanistique, qui peut cependant être facilement détectée à partir de la documentation collectée (à condition que l'on soit capable d'en comprendre le contenu).

Mais concrètement, que faire avant de déposer une offre d’achat d’un bien immobilier ?

Les vérifications immobilières à réaliser avant d'acheter

Il est important de se concentrer principalement sur quatre contrôles :

  1. Vérification du marché: il convient de vérifier au préalable que le prix demandé par le vendeur est conforme au marché de référence. Pour ce faire, il est essentiel non seulement d'avoir une bonne connaissance du marché, mais aussi de l'état du bien qui peut, dans de nombreux cas, déterminer des modifications de sa valeur réelle.
  2. Vérifier le statut juridique: le premier document à consulter dans une propriété est la « Nota Simple ». Il s'agit d'un document d'information, délivré par le Registro de la Propiedad, dans lequel, outre la propriété réelle de la propriété, peut être constatée la présence d'éventuelles hypothèques, saisies, procédures judiciaires ou en tout cas de droits de tiers sur la propriété elle-même. vérifié. La simple note est un document facile à trouver mais souvent difficile à interpréter correctement : il est toujours préférable de la soumettre à une personnalité spécialisée et indépendante, car il suffit de manquer une nuance dans son contenu pour compromettre l'ensemble de la transaction immobilière. .
  3. Vérification de l'urbanisme: ce qui a été dit à propos de la finca rustique s'applique à toute autre propriété. Garantir l'absence de problèmes critiques au niveau de l'urbanisme est essentiel pour pouvoir nous protéger des problèmes ou des limitations dans l'utilisation future de notre propriété. En cas de doute, il est conseillé de toujours demander l'avis d'un architecte local.
  4. Vérification des contrats: signer un contrat n'est pas une simple formalité, mais la prise en charge d'une série d'obligations trop souvent sous-estimées. Comprendre la portée de chaque mot d'un contrat est essentiel pour éviter de se compromettre dans une vente qui, au final, ne tient pas les promesses faites par le vendeur.

Il est clair que la complexité d'une transaction d'achat et de vente immobilière ne peut certainement pas être résumée en quatre points de quelques lignes, mais l'approche qui vient d'être proposée peut certainement réduire considérablement la possibilité de commettre des erreurs ou de faire des achats « imprudents ».

Le risque d'une opération, quelle qu'elle soit, est toujours proportionné à la préparation de ceux qui l'évaluent et la réalisent : sous-estimer cet aspect peut finir par vous coûter très cher.

Si vous souhaitez obtenir le GUIDE qui vous permet de réaliser un ACHAT IMMOBILIER EN TOUTE SÉCURITÉ AUX CANARIES, suivez ce lien ci-dessous et utilisez le code promotionnel « IMMOBILIAREALLECANARIE » pour l'obtenir GRATUITEMENT !

>>> ACHAT IMMOBILIER SÉCURISÉ AUX ILES CANARIES

Article par Marco Sparicius Consultant immobilier aux îles Canaries

Rejoignez la discussion

Comparez les annonces

Comparer